La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Evaluation des politiques vertes : feu orange pour la Belgique
28 mars 2017

-
Pollution de l’air, des cours d’eau, perte de la biodiversité, fiscalité verte… La mise en œuvre des législations environnementales reste faible en Belgique. Hormis des tendances positives relevées dans le domaine de l’économie circulaire, le nouveau bulletin de la Commission alerte nos pouvoirs publics sur leurs carences. Ce rapport sera débattu, ce mercredi 29 mars au matin, entre les acteurs de la société civile et les entités fédérées.

C’est un feu orange de plus que vient d’adresser l’Europe à la Belgique. Dans son évaluation environnementale communiquée aux autorités belges, la Commission relève quelques forces et de nombreuses faiblesses au niveau des politiques publiques menées dans les trois Régions du pays. Premier du genre, ce rapport focalisé sur la mise en œuvre des législations ne prend malheureusement pas en compte les politiques liées aux changements climatiques, à l’énergie et aux produits chimiques.

La préservation de la santé des citoyens à travers des mesures visant à diminuer la pollution de l’air est l’un des principaux défis relevés par la Commission. Son rapport souligne que « les coûts externes liés à la santé résultant de la pollution atmosphérique en Belgique sont supérieurs à 8 milliards d’euros/an, lesquels incluent non seulement la valeur intrinsèque d’une vie en bonne santé, mais aussi les coûts indirects pour l’économie. » Lors du dialogue national de ce mercredi, Inter-Environnement Wallonie mettra l’accent sur les mesures à prendre pour réformer la fiscalité des voitures de société et développer des alternatives en matière de transports en commun.

Au-delà de cet enjeu de santé publique, IEW communiquera aux autorités ses recommandations sur l’ensemble des politiques visées par le rapport européen. On notera, à cet égard, que si la mise en œuvre du réseau Natura 2000 en Wallonie est considérée comme satisfaisante par la Commission, les tendances en matière de protection des habitats naturels et des espèces sont largement défavorables. Pour IEW, il manque à la Wallonie une véritable stratégie, des objectifs chiffrés et des moyens d’action pour lutter contre l’artificialisation des sols et la disparition des espèces.

A mi-législature, ce bulletin faiblard doit inciter de l’élève wallon (et belge) à se ressaisir afin de placer l’environnement et la durabilité au cœur de l’ensemble de ses politiques publiques.

Annexe : recommandations d’Inter-Environnement Wallonie lors du dialogue national.

Personne de contact : Christophe Schoune, porte-parole IEW, 0477.68.50.21




 
Dans la même rubrique
Soutiens