La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Place à une vision du développement territorial !
1er juin 2017

Adopté en 2016, le Code de développement territorial (CoDT) entre en vigueur ce 1er juin. Pour la Fédération, il est impératif que la nouvelle boite à outils de l’aménagement du territoire s’accompagne rapidement de l’adoption du Schéma de développement territorial, qui pourrait imprimer une véritable vision globale compatible avec les défis environnementaux.

Des années qu’on en parle… Cette fois, ça y est ! Le nouveau Code de développement territorial entre en vigueur ce jeudi 1er juin ! Inter-Environnement Wallonie a suivi de près l’élaboration du texte depuis l’annonce du Ministre de l’aménagement du territoire, Carlo Di Antonio, de revoir le décret adopté sous l’ancienne législature. A ce titre, la Fédération ne manquera pas de relayer les remarques formulées par les acteurs rencontrés ces dernières semaines sur le terrain auprès de la task force mise en place par le Ministre dans le but d’évaluer la mise en œuvre du CoDT et d’envisager d’éventuelles adaptations.

Si ce « code » constitue la nouvelle boîte à outils du développement territorial, il convient à présent de l’accompagner d’une vision et d’une stratégie à travers le futur Schéma de développement territorial (SDT). L’adoption d’un tel schéma est vraiment indispensable au vu du changement de paradigme initié par le CoDT : la majorité des outils d’aménagement du territoire y ont désormais un caractère indicatif.

Selon les termes du CoDT, le Schéma de développement territorial devra se doter d’une vision structurante autour de quatre enjeux clefs :
- la lutte contre l’étalement urbain, l’utilisation rationnelle des territoires et des ressources ;
- le développement socio-économique et l’attractivité territoriale ;
- la gestion qualitative du cadre de vie
- et enfin la maîtrise de la mobilité.
Pour IEW, ces principes sont interdépendants. Il est dès lors souhaitable que la nouvelle feuille de route territoriale relie au mieux ces enjeux pour définir, de manière efficace et originale, une véritable perspective de développement propre au territoire de notre région susceptible de rencontrer les impératifs de la transition écologique.

Enfin, pour rencontrer les grands enjeux territoriaux des années à venir, le Schéma devra bénéficier d’une adhésion des autorités et des administrations, tant régionales que communales.

La Fédération veillera en outre à ce que cet outil tienne compte des apports de la participation citoyenne pour s’inscrire dans une approche parcimonieuse des ressources et respectueuse du patrimoine ordinaire bâti et naturel.

Contact Presse :

Christophe Schoune, Secrétaire général, 0477.68.50.21