Manger ou conduire, il faudra choisir !
Pierre Titeux  Ã¢Â€Â¢  20 juin 2008  Ã¢Â€Â¢  Mobilit頠•  Agrocarburant / biocarburant

-

On nous l’affirme : les agrocarburants seront la solution aux deux maux pesant sur notre civilisation « autocentriste ». A en croire ses zélateurs, cette énergie produite à base de productions agricoles permettra à la fois de faire face à la raréfaction (et donc la hausse du prix) de la ressource pétrolière et de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre responsables des changements climatiques.



La réalité est malheureusement moins idyllique qu’on ne la peint…

D’une part, la contribution effective des agrocarburants [1] à la réduction des émissions de gaz à effet de serre reste à préciser.
En considérant l’ensemble de la filière, leur bilan peut en effet s’avérer parfois négatif. Ainsi, la déforestation par brûlis pratiquée dans les pays du Sud pour libérer des terres vouées aux cultures « énergétiques » libère des volumes considérables de gaz à effet de serre tout en privant la Planète de puits de carbone végétaux emprisonnant le C02.

D’autre part, la production des agrocarburants demande une matière première considérable :

Un plein de 4X4 (ou d’une grosse berline) en agrocarburant = 250kg de céréales = de quoi nourrir une personne pendant un an !

La mise en culture - à cette fin exclusive - de la totalité du territoire national ne suffirait pas pour alimenter en agrocarburant les véhicules circulant en Belgique.

Ici et plus encore au Sud, cette situation va induire une compétition entre cultures à caractère alimentaire et à finalité énergétique. Les terres cultivées pour produire la matière première des agrocarburants ne seront pas/plus disponibles pour la production vivrière. Or, des dizaines de millions de personnes à travers le monde souffrent déjà de la faim. Et la croissance démographique que nous connaissons à l’échelle planétaire aggrave sans cesse cette situation.

A l’heure où la modification des modes de vie dans les pays en croissance augmente encore la demande en produits alimentaires, consacrer des terres cultivables à des fins énergétiques s’apparente à un non sens.

Mais ce n’est pas tout…

La diminution de l’offre de denrées de base conjuguée à l’augmentation constante de la demande va générer une explosion des prix. La hausse des produits agricoles sera en effet d’autant plus forte qu’elle résultera non seulement de leur rareté mais également de leur « compétition » avec le pétrole : le cours des uns sera lié au cours de l’autre.

Pour nous, cela se traduira par une diminution de notre pouvoir d’achat ; pour les populations moins favorisées du Sud, cela engendrera malnutrition voire famine…

Les premiers effets désastreux de ce recours aux agrocarburants se font d’ores et déjà sentir. Sans en être les uniques responsables, ils participent à la hausse du prix des denrées alimentaires à l’origine des « émeutes de la faim » un peu partout dans le monde.

Il est inacceptable que les besoins élémentaires des plus démunis soient ainsi sacrifiés pour permettre aux nantis de poursuivre leur business as usual.

Les agrocarbruants ne résoudront ni la crise pétrolière, ni la crise climatique. Au lieu de nier la réalité des faits et d’y chercher des échappatoires, nous devons nous concentrer sans délai sur la seule vraie solution : une remise en cause de nos modes de vie, de production et de consommation.

Ces constats, les ONG environnementales ou de développement ne sont plus aujourd’hui les seules à les porter. L’illusion de la solution miracle a fait long feu et des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent du cercle des décideurs pour dénoncer les dangers du recours aux agrocarburants. Le PDG de Nestlé, des experts de la Commission européenne, des conseillers du 1er Ministre britannique ou des responsables de la FMI, pour ne citer que quelques exemples, on fait des déclarations en ce sens.

Matériel de campagne...

Pour sensibiliser la public à cette réalité, la Fédération Inter-Environnement Wallonie a conçu une série d’outils de communication utilisés lors d’événements tels que le Salon de l’Auto, le Forum Social Mondial, la Foire agricole de Libramont, la Journée de l’Alimentation, etc.

Des outils à votre disposition...


[1Les produits désignés sous le terme de « biocarburants » n’ont rien de « bio ». Ils ne sont pas issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement mais d’une production industrielle utilisant massivement pesticides et engrais chimiques. Il est donc plus pertinent d’utiliser le terme « agrocarburants ».



Des outils à votre disposition Pierre Titeux  -   20 juin 2008   -  Mobilité   -  Agrocarburant / biocarburant
La Fédération Inter-Environnement Wallonie a développé une série d’outils de sensibilisation à la problématique des agrocarburants. Ces outils sont à la dispositions de nos associations et de tout groupe désireux de mettre sur pied une (...)
-
Manger ou conduire, il faudra choisir ! Pierre Titeux  -   20 juin 2008   -  Mobilité   -  Agrocarburant / biocarburant
On nous l’affirme : les agrocarburants seront la solution aux deux maux pesant sur notre civilisation « autocentriste ». A en croire ses zélateurs, cette énergie produite à base de productions agricoles permettra à la fois de faire face à (...)
Affiches "anti-mythe" Pierre Titeux  -   19 juin 2008   -  Mobilité   -  Agrocarburant / biocarburant
Cinq affiches pour démonter le mythe des agrocarburants "solution miracle" contribuant à la fois à la lutte contre les changements climatiques et à notre indépendance énergétique. Cliquez sur l’affiche pour l’agrandir.N’hésitez (...)
Jeu : estimez vos besoins en céréales Pierre Titeux  -   18 juin 2008   -  Mobilité   -  Agrocarburant / biocarburant
La production d’agrocarburant pour le plein d’une grosse berline nécessite 250 kg de céréales, soit de quoi couvrir les besoins énergétiques d’un être humain pendant un an... Cela donne la mesure de la quantité de céréales qui (...)
En savoir plus... Pierre Titeux  -   17 juin 2008   -  Agrocarburant / biocarburant
Vous trouverez ici une série de documents vous permettant de compléter (et diversifier) votre information sur les agrocarburants. La position officielle de la Fédération Inter-Environnement Wallonie sur la problématique des agrocarburants. (...)
Et en savoir plus encore... Lionel Delvaux  -   16 juin 2008   -  Energies renouvelables   -  Agrocarburant / biocarburant
Alors que les politiques wallons se réjouissaient de l’inauguration du site de Biowanze, une nouvelle étude démontre que les agrocarburants contribuent à la production de gaz à effet de serre. Avec au final un bilan écologique désastreux (...)